BIBLIOTHÈQUE GABRIELLE-ROY - CONCOURS

Le projet Échos, finaliste du concours d’architecture pour l’agrandissement et la rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy à Québec, s’articule autour de gestes porteurs et signifiants allant de l’urbain à l’humain : la place publique, la place déployée, l’agora et l’espace individuel. L’agrandissement de la bibliothèque confirme sa présence sur la rue St-Joseph et l’ouvre sur la place publique. L’atrium central existant est mis en valeur, lumineux, habité et véritable catalyseur du renouveau de la bibliothèque. Le grand mur de brique existant se retrouve désormais à l’intérieur, ses portiques définissent maintenant de nouvelles alcôves de lecture et ses portes à faux spectaculaires se retrouvent suspendus au-dessus du foyer.

UNE BIBLIOTHÈQUE DE DÉCOUVERTES !

Telle une dilatation de l’agora centrale, l’enveloppe extérieure contient la nouvelle bibliothèque, contribuant à sa nouvelle identité. Il y subsiste alors un écho, un écho tangible à la mémoire des nombreux cordonniers et tisserands du quartier, mais également un écho de l’activité interne. Faisant sienne de l’histoire du lieu, elle se dématérialise ou se densifie selon l’activité intérieure dévoilée ou protégée.

UN GESTE D’APPROPRIATION

Le défi principal de la nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy est la création du lieu social qui repose sur des strates significatives de son génie. Il se résout dans une longue réflexion sur le lieu et son histoire, mais aussi sur ses usagers et dans la compréhension de leurs besoins, qu’ils soient jeunes, retraités, étudiants ou oubliés. L’approche du projet s’articule autour de ces diverses clientèles qui cohabiteront intra et extra muros afin que tous puissent, à leur manière, s’approprier leur nouvelle bibliothèque dans le quartier St-Roch.

Client : Ville de Québec
Année de réalisation : 2017
Équipe : Groupe A, en équipe avec Lemay
Portée des services : Concours d'architecture
Bibl_Gabrielle-Roy_V01.jpg